• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne
flamme verte

Le label « Flamme verte » pour une meilleure qualité de l’air

Par Guillaume, le 07/07/2016

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou ADEME a mis en place un label « Flamme verte » pour inciter les fabricants à la production d’appareil de chauffage écologique. Le label touche 2 secteurs principaux. Il y a les appareils indépendants et les chaudières domestiques. La performance énergétique d’un appareil labellisé est traduite sous forme d’étoile.

Les critères des appareils indépendants labellisés « Flamme verte »

Les appareils indépendants regroupent les appareils à foyer fermé ou avec inserts, les poêles à bois ou à granulé et les cuisinières domestiques. Pour ce secteur, les appareils sont catégorisés selon leur combustible. Les équipements qui fonctionnent aux bois bûches sont labellisés Flamme verte avec 5 étoiles si le rendement énergétique est supérieur à 70 % avec un taux d’émission de CO de 0,30 %. Ceux à 6 et 7 étoiles ont une performance de plus de 75 % pour une émission de CO² à 0,15 et 0,12 %. Les appareils indépendants marchant aux granulés quant à eux ont le label 5, 6 et 7 étoiles pour une performance énergétique supérieure à 85, 87 et 90 % pour une émission de CO² de 0,4 ; 0,3 et 0,2 %.

Les appareils domestiques labellisés

Les appareils domestiques de chauffage rassemblent les appareils de chauffage à chargement manuel et à chargement automatique. Les chaudières domestiques à chargement manuel qui comportent 5 étoiles ont une performance énergétique supérieure à 80 % pour une émission de CO² de 700mg/Nm3. Ceux qui portent 6 et 7 étoiles ont un rendement énergétique supérieur à 87 % avec une émission de CO² de 600 et 500mg/Nm3. Pour les chaudières à chargement automatique, ceux qui ont 5 étoiles ont une performance supérieure à 85 % pour un rejet de CO² de 500mg/Nm3. Enfin, ces types d’appareils qui comportent 6 et 7 étoiles ont un rendement énergétique de plus de 87 % pour une émission de gaz de 450 et 300mg/Nm3.

Les crédits d’impôt sur l’installation d’une poêle à bois

Afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre et pour améliorer la qualité de l’air, l’État a mis en place un système de crédit d’impôt visant à financer en partie des projets de rénovation énergétique. Ce crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE touche également les chauffages à bois. Le financement est octroyé pour l’achat et l’installation d’équipements de chauffage qui ont un rendement énergétique supérieur ou égale à 70 % avec une émission de gaz carbonique inférieur ou égale à 0,3 %. Les appareils labellisés « Flamme verte » sont les plus recommandés pour bénéficier du crédit d’impôt. Il est très important d’acheter les appareils chez un fournisseur suivant les normes et de les faire installer par un professionnel qualifié RGE ou « Reconnu Garant de l’Environnement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *