• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne
distributeurs de gaz

Comment choisir le distributeur d’électricité et de gaz qui vous convient ?

Par dgiuoutsourcia22, le 09/04/2018

Il est heureux que la concurrence règne en France entre les distributeurs d’électricité et les distributeurs de gaz. Ainsi, il est possible aux consommateurs de faire un choix, suivant leur budget ou leur besoin. Les motivations diffèrent d’un client à l’autre et la variété des offres existantes répond à la majorité des attentes de chacun. En tout cas, les fournisseurs d’énergie trouvent toujours des idées innovantes pour être plus attractifs.

Les différences entre les distributeurs d’électricité ou les distributeurs de gaz existants

Le premier critère du consommateur au moment de choisir un distributeur d’électricité ou un distributeur de gaz est le prix. Untel fait des promotions, untel autre a des tarifs attractifs. Comme il s’agit d’un marché libre, les prix sont l’un des facteurs qui influencent grandement la consommation. Mais ce n’est pas le seul point sur lequel porte l’attention d’un client avant de s’abonner. A chaque demande, il y a une offre. Il est donc nécessaire de définir quelle est la nature des offres existantes et laquelle correspond le mieux à ses besoins.

Les différents types de distributeurs d’électricité

Selon le mode de tarification qu’ils appliquent, les distributeurs d’électricité sont répartis entre ceux qui appliquent des prix indexés, les tarifs réglementés de vente ou des offres à prix fixe. Le prix indexé est évalué sur la base du tarif réglementé de vente en vigueur. Ce tarif est fixé par la Commission de Régulation de l’énergie.

Les distributeurs d’électricités peuvent aussi être classés selon la nature de l’énergie qu’ils fournissent. Il y a ceux qui utilisent des ressources non renouvelables comme le pétrole, le charbon, le gaz naturel ou l’énergie nucléaire. Et il y a ceux qui sont soucieux de l’environnement, qui ne se servent que de ressources renouvelables comme la société Alterna énergie. Et finalement, il y a ceux qui combinent les deux.

Les distributeurs d’électricités peuvent être classés selon la nature réelle ou virtuelle de leurs offres. Nombre de fournisseurs comme ENI ou Direct-Energie sont seulement en ligne. Il y a certaines personnes qui préfèrent avoir un contact direct et d’autres qui favorisent l’accessibilité d’internet. En tout cas, la plupart des sociétés a au moins un site web.

Les différents types de distributeurs de gaz

Quand on parle d’énergie, la protection de l’environnement est le premier sujet qui vient à l’esprit. Tout citoyen éco-responsable prend en compte ce paramètre dans leurs habitudes d’achat. C’est pour cette raison qu’il est possible de classer les distributeurs de gaz selon leur propension à utiliser ou non du biogaz et le fait qu’ils compensent ou non l’émanation de CO2. Il faut aussi considérer les crédits carbones que ces sociétés récupèrent.

Le deuxième critère de différenciation des distributeurs de gaz est l’évolution du prix, fixe, indexé ou à tarif réglementé. Pour la première catégorie, il y a encore le délai de fixation qui peut varier d’un à quatre ans.

Il est aussi possible de choisir son distributeur de gaz selon le fait qu’il propose ou non des offres en ligne uniquement. S’il possède des locaux avec des conseillers qui peuvent être consultés physiquement, par téléphone ou sur internet.

Les avantages et les inconvénients des différents types de distributeur d’électricité et de gaz

Toutes choses ont leurs bons et mauvais côtés. Il en est de même pour les distributeurs d’électricité et les distributeurs de gaz. Depuis l’ouverture du marché, plusieurs sociétés ont concurrencé EDF et Engie (anciennement GDF-Suèz). Quels sont donc les avantages et les pièges de ces nouveaux fournisseurs.

Au moment de se trouver un distributeur de gaz ou un distributeur d’électricité, il est d’usage de se renseigner sur la qualité des services des différents fournisseurs. Pour ce faire, le mieux est de poser des questions à leurs clients, que ce soit auprès de leurs proches ou sur un forum en ligne. Quel que soit ce qui se dit d’un distributeur, il faut savoir faire la part des choses. Déjà, les pannes de courant ou les coupures de gaz ne sont, en aucune façon de leur responsabilité. Il n’y a qu’un seul gestionnaire de réseau pour tout le monde. En cas de problème d’approvisionnement, ce sont toujours des filiales d’EDF et d’Engie qu’il faut contacter.

Les évolutions de prix chez les distributeurs de gaz et distributeur d’électricité

Tout d’abord, il faut savoir que seuls EDF et Engie proposent des tarifs réglementés. Les autres distributeurs d’électricité appliquent des tarifs libres. Les distributeurs de gaz quant à eux sont tous tenus de pratiquer les prix libres pour les nouveaux abonnés. Ces évolutions tarifaires sont évaluées sur la base du prix du marché. Bien qu’à la souscription, le prix libre soit toujours plus concurrentiel, il est possible qu’il fluctue à la hausse. Choisir son mode de tarification s’apparente donc à une spéculation. La principale règle étant qu’une fois hors du système réglementé, il est impossible d’y revenir. La seule solution dans ce cas, si la facture est trop chère, c’est de changer de fournisseur. Il faut donc être très vigilant sur le choix premier du distributeur d’électricité et du tarif appliqué.

Toujours sur le registre de la tarification, il faut savoir que cette dernière est rattachée, non pas au consommateur, mais au logement. Une personne utilisant le tarif réglementé doit être prudente quand elle déménage. En effet, si les précédents locataires de la nouvelle habitation étaient sur tarifs libres, le nouvel occupant aussi devra suivre sans possibilité d’accéder à un tarif réglementé. Il en est de même pour le gaz, si l’abonnement du logement date d’avant le 1er juillet 2017, il est possible de conserver ou non les tarifs réglementés. Sinon, le choix ne se pose pas, c’est tout de suite un tarif libre.

Les détails des contrats d’abonnement avec les distributeurs d’électricité et distributeur de gaz

Il est vrai que tout le monde ne peut être avocat ou juriste. Néanmoins, tout le monde doit toujours prêter attention à chaque détail d’un contrat avant de le signer. Souscrire directement avec un représentant commercial pour avoir des réductions n’est pas bénéfique. Il y a des clauses qui peuvent porter préjudice sur le long terme.

En premier lieu, il faut bien prendre connaissance de l’évolution de prix. Si c’est à prix fixe, sous combien de temps le tarif est-il réévalué ? Si c’est à prix indexé, quelles sont les conditions d’abonnements. Il faut aussi bien déterminer ce qui est inclus dans l’abonnement et ce qui sera facturé en supplément. Certaines fois même, l’envoi postal de la facture est compté en plus.

L’intérêt d’être sur un marché concurrentiel, c’est de pouvoir changer de distributeur de gaz ou distributeur d’électricité à tout moment. Il est donc impératif de bien étudier les conditions de résiliation avant même de souscrire. Cela évite de payer des frais superflus. Pour finir, la compréhension des conditions de reconduction du contrat à la fin de l’engagement est primordiale. Il est désagréable d’avoir de mauvaises surprises sur les factures à cause de l’oubli de la date de fin d’engagement. Ce n’est pas seulement avec les nouveaux distributeurs d’électricité et distributeurs de gaz qu’il faut être vigilant. Si EDF et Engie n’amassent pas tous les clients, c’est qu’il y a des failles aussi dans leur contrat.