• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne
prix du kWh du gaz

Tous les détails concernant le prix du kWh du gaz et les options disponibles

Par dgiuoutsourcia22, le 30/04/2018

Prix du kWh du gaz : tout ce qu’il y a à savoir

Avant de choisir un fournisseur de gaz, il est plus judicieux de découvrir les prix du kWh qu’il propose. Mais comment ses coûts sont-ils fixés ? Nous allons vous expliquer le comment et le pourquoi des prix du kWh du gaz appliqués en France cette année 2018.

Les éléments qui influencent le prix du kWh du gaz

Le coût total du kWh du gaz recouvre en premier lieu les frais fixes aux fournisseurs. Le consommateur n’a aucune prise sur ces derniers. Il s’agit des diverses taxes imposées par l’État, du coût du transport et de la distribution de l’énergie, du tarif de l’abonnement, etc. À ces frais s’ajoute le prix du kWh du gaz, qui est variable selon le fournisseur. C’est ce qui fait la différence des prix chez les distributeurs.

En ce qui concerne la fixation du prix du kWh du gaz, deux choix s’offrent aux fournisseurs :

  • Le tarif réglementé : c’est l’État qui fixe le prix du kWh par décision gouvernementale. ENGIE (ex GDF Suez) est le principal fournisseur de gaz au tarif réglementé.
  • Le prix du marché : chaque fournisseur est libre de fixer son prix. Ce sont notamment les fournisseurs alternatifs tels que Direct Energie, Eni, Total Spring… qui proposent des offres au prix du marché. Il y des fournisseurs qui proposent des prix indexés sur le tarif réglementé.

Bien comparer les prix du kWh du gaz

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, le consommateur peut souscrire une offre chez le fournisseur qui lui convient le mieux. Bien que le prix du kWh du gaz évolue sans cesse, sa qualité reste la même quel que soit le distributeur. Pour faire la différence entre les fournisseurs, alternatifs ou historiques, il est plus judicieux de se référer à leurs offres, leurs avantages financiers, leur service client…

Dans cette perspective, quiconque voulant réduire ses dépenses liées aux consommations énergétiques doit comparer tous les tarifs du kWh du gaz proposés. Il est à noter que même après avoir souscrit une offre alternative, un consommateur peut revenir à tout moment au tarif réglementé d’Engie.

Comment choisir une option tarifaire ?

Pour connaître l’option tarifaire qui répond le mieux à ses besoins, il faut prendre en compte le volume de consommation annuelle :

  • Pour une consommation inférieure à 1 MWh/an, le tarif Base est le meilleur choix.
  • Le Tarif B0 est idéal pour une consommation annuelle entre 1 et 6 MWh.
  • Si le client consomme entre 6 et 30 MWh/ an, c’est le Tarif B1 qu’il lui faut.

Le Tarif B2i, quant à lui, répond aux besoins des consommateurs qui ont besoin de 30 à 150 MWh par an.