• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne

Total et Direct Energie se rapprochent officiellement

Par Guillaume, le 20/04/2018

C’était dans les petits papiers depuis quelques semaines déjà et c’est désormais officiel : Total et Direct Energie se rapprochent !

Voici le communiqué envoyé par Direct-Energie à ses client pour annoncer la nouvelle :

Bonjour, 

Il y a 15 ans, nous avons créé Direct Energie pour offrir aux consommateurs une alternative aux monopoles historiques. Plus que jamais, nous sommes convaincus que la concurrence dans l’énergie est un élément déterminant de la transition écologique. Durant toutes ces années nous n’avons eu de cesse de vous proposer des offres plus compétitives, d’innover pour mieux vous servir et de vous accompagner dans la maitrise de votre consommation. Grâce à vous, nous avons prouvé qu’une alternative est possible. 

Notre ambition est portée par notre envie d’innover et de vous simplifier l’énergie. Ces valeurs, nous les partageons avec Total, qui s’est pleinement engagé dans la transition énergétique. En quelques années, le Groupe est devenu un acteur majeur de l’énergie dite « bas carbone », plus respectueuse de l’environnement, en multipliant ses investissements notamment dans la production photovoltaïque et le stockage d’énergie. 

Aujourd’hui, l’expérience et les compétences acquises par les deux entreprises dans ces domaines sont complémentaires et c’est pourquoi Direct Energie et Total ont annoncé ce matin un projet de rapprochement. Ensemble, nous nous donnons les moyens d’accélérer notre développement dans ces secteurs qui constituent un enjeu majeur pour l’avenir.

Direct Energie qui est aujourd’hui le numéro 1 des fournisseurs d’energie alternative en France avec près de 2,6 millions de clients va en quelque sorte fusionner avec Total en lui cédant 74% de ses parts. Direct-Energie restera en tant que tel dans sa communication et vis à vis de ses clients comme expliqué dans son communiqué mais sera désormais rattaché au groupe Total pour créer une entité de plus de 4 millions d’utilisateurs ensemble. En rachetant Direct Energie, Total souhaite se positionner comme le Leader des fournisseurs d’électricité et gaz en France. Total était déjà bien implanté sur le marché notamment avec le rachat de Lampiris en 2016. Il avait par la suite lancé son offre « Total Spring », en reprenant celle de Lampiris.

En investissant dans Direct Energie, il passe nettement devant ses concurrents comme Eni, Happ-e, Ilek…. et rejoind Engie qui compte également environ 4 millions d’utilisateurs.

Un marché en plein mouvement

Total rachete direct energieDirect-Energie a mis 14 à se créer une clientèle stable et toujours en expansion. Ca a mis du temps et les français ne changent pas de fournisseur d’énergie encore si facilement. Mais désormais tout leur est facilité pour le faire. Les comparateurs de prix leurs permettent de se rendre vraiment compte de l’économie qu’ils peuvent réaliser, des publicités à la TV en parlent régulièrement (notamment Engie et Direct Energie très actifs sur cette partie), les durées d’engagement ont été abolie afin de permettre de résilier très facilement… On est un peu sur le même système que la concurrence dans les télécoms.

Cette concurrence a bien sûr engendré une baisse des prix allant de -5 à -15% par rapport au tarif en vigueur de chez EDF. Total promet de continuer cette baisse des prix pour continuer de récupérer toujours plus de client. En effet, en regroupant Total, Lampiris et Direct Energie, ils souhaitent maintenir une forte croissance tout en réalisant des économies d’échelle dans ces services.

Aujourd’hui EDF couvre encore 83% des abonnés sur le marché francais, donc tout est encore à faire pour les nouveaux fournisseurs d’énergie !

EDF n’a pas encore réagit par rapport à ce rapprochement dont il est le principal menacé avec une perte de 100 000 clients chaque mois (selon la CRE). Ils ne souhaitent pour autant pas rentrer dans une guerre des prix et mise sur l’historique de sa relation avec les Français.