• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne

Facture d’énergie impayée : que faire pour éviter la coupure d’électricité ou de gaz ?

Par Guillaume, le 26/04/2016

Nul n’est à l’abri des difficultés financières, si vous ne pouvez pas régler à temps votre facture mensuelle en énergie, réagissez vite en suivant ces quelques procédures. Cela vous évitera une coupure d’électricité ou de gaz.

Contactez votre fournisseur et les services sociaux

Aussitôt que votre facture de gaz ou d’électricité vous est parvenue, vous devez immédiatement réagir en contactant votre fournisseur d’énergie si vous n’avez pas les moyens de la régler. Cela vous permettra de bénéficier d’un échéancier de paiement afin que vous puissiez mieux gérer votre budget, et surtout évaluer si votre contrat est bien adapté à vos besoins ou pas. D’ailleurs, un conseiller devrait normalement vous informer sur vos droits aux tarifs sociaux.

Vous pouvez aussi demander de l’aide aux services sociaux qui se trouvent dans votre ville ou dans votre département, ceux-ci vous indiqueront les bonnes décisions à prendre par rapport à votre cas.

Avisez la FSL (Fonds de Solidarité pour le Logement) et le service Énergie-info

La FSL doit également être au courant de votre cas, déposez-y votre dossier. Vous pouvez soit contacter le CCAS de votre mairie, soit contacter une assistante sociale ou adresser directement une lettre au Conseil départemental. Une fois votre dossier déposé au FSL, vous bénéficiez de 2 mois au maximum avant la décision finale.

Votre dernière option c’est d’appeler gratuitement le service énergie-info sur le n° vert 0 800 112 212, un conseiller sera à votre disposition pour vous guider à faire le point en fonction de votre situation.

Les conséquences d’une facture d’énergie non réglée

Au cas où vous n’auriez pas suivi l’une des démarches précédentes, votre facture d’énergie non réglée est automatiquement considérée comme impayée, ce qui engendre quelques conséquences. Premièrement, sachez que le délai de paiement d’une facture est de 14 jours à partir de sa date de réception. Au-delà, vous recevrez un courrier de la part de votre fournisseur vous avertissant que vous avez 15 jours de plus pour payer. Après ce délai d’avertissement, un autre courrier vous informera que votre fourniture sera réduite ou bien suspendue. La réduction ou la suspension définitive se fera dans les 20 jours suivants la réception de celui-ci.

Deuxièmement, votre fournisseur pourrait rompre définitivement votre contrat en cas de non-règlement de facture. Cette décision vous sera avisée aussi par courrier. Vous serez donc dans l’obligeance de vous engager auprès d’un autre fournisseur, mais aussi de payer votre dette auprès de votre ancien fournisseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *