• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne
compteur d'électricité

Comment ouvrir son compteur EDF : démarches et coordonnées

Par Guillaume, le 10/11/2016

Lorsque l’on emménage ou que l’on déménage dans un nouveau logement, il faut absolument se poser la question de l’électricité. Quelles sont les démarches pour ouvrir son compteur EDF, comment souscrire à un contrat d’électricité, quel contrat d’électricité choisir, auprès de quel fournisseur… il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici en quelques mots les coordonnées et les démarches à entreprendre pour ouvrir votre compteur EDF.

compteur d'électricité

Avant d’ouvrir votre compteur EDF, bien cerner votre situation

Avant de penser à ouvrir votre compteur EDF, il faut vous assurer que votre nouveau logement est bel et bien rattaché à un compteur EDF ! Car en effet, si vous avez fait construire ou que vous emménagez dans un logement neuf, ce dernier ne dispose peut-être pas encore de l’électricité. Il vous faut dans ce cas souscrire à un contrat d’électricité auprès d’EDF, qui va sous-traiter au gestionnaire de réseau ENEDIS (anciennement ERDF) l’ouverture de votre compteur d’électricité. A noter que tous les fournisseurs d’électricité (EDF ou des fournisseurs alternatifs) passent par ENEDIS pour les ouvertures de compteurs d’électricité (les délais et frais de mise en service sont donc identiques quel que soit le fournisseur).

Dans le cas où votre logement dispose bien d’un compteur d’électricité, il vous suffit simplement de souscrire à un abonnement d’électricité auprès d’EDF et cela vous évite bien entendu les coûts et les délais relatifs à la mise en service d’un compteur d’électricité.

Ouvrir son compteur EDF : les démarches étape par étape

Pour souscrire à un abonnement d’électricité, vous pouvez contacter EDF par téléphone au 09 69 32 15 15 du lundi au samedi de 8h à 21h (service gratuit + prix d’appel). Il est également possible de remplir directement un formulaire en ligne pour souscrire à un contrat d’électricité auprès d’EDF. Il est cependant recommandé de les contacter par téléphone dans l’éventualité où vous auriez des questions à poser à votre conseiller EDF. Quoi qu’il en soit, dans les deux cas de figure, voici les informations que vous devrez rassembler avant de contacter EDF pour ouvrir votre compteur d’électricité :

  • Vos informations personnelles : nom, coordonnées etc.
  • Le PDL (numéro de Point De Livraison) qui s’affiche sur le compteur de votre logement
  • Le nom de l’ancien occupant du logement si vous le connaissez
  • Votre RIB pour procéder au prélèvement automatique

Votre compteur EDF est ouvert dès lors que vous aurez sélectionné l’offre qui vous conviendra le mieux. Mais encore faut-il connaître les offres en question et avoir bien évalué leurs points forts et leurs points faibles.

compteur électricité

Contrats d’électricité EDF : lequel choisir ?

Evidemment, pour pouvoir ouvrir son compteur EDF, il faut avoir choisi à quelle offre on souhaite souscrire. Il existe deux alternatives chez EDF :

  • Tarif Bleu : tarif réglementé par les pouvoirs publics (le kWh est toujours au même tarif quel que soit le jour et l’heure de consommation)
  • Offre de marché : elle permet de contribuer à la transition énergétique et d’acheter de l’électricité d’origine renouvelable

Mais il faut également savoir qu’EDF n’est pas la seule option qui existe ! En effet de nombreux fournisseurs alternatifs tels que Planète Oui ou encore Direct Energie proposent aussi des offres très concurrentielles et parfois même plus avantageuses que celles d’EDF.

Souvent par manque d’information ou par simple habitude, on se tourne naturellement vers EDF pour ouvrir notre compteur d’électricité. Mais il est important de savoir que d’autres offres existent, parfois même plus intéressantes du point de vue des coûts engagés. Afin de découvrir ces fournisseurs alternatifs d’électricité, de consulter leurs offres et de les comparer entre elles, n’hésitez pas à jeter un œil à notre comparatif !

fournisseur d'électricité

Enquête : faut-il quitter EDF ?

Par Guillaume, le 10/11/2016

EDF (Electricité de France) est le premier producteur et fournisseur d’électricité en France et dans le monde et a longtemps occupé une position de monopole sur le marché de l’énergie en France. Autant dire que la question « Faut-il quitter EDF » ne se pose que depuis récemment. Mais le début des années 2000 assiste à l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, provoquant ainsi l’apparition de nouveaux acteurs et d’offres de plus en plus compétitives. Faut-il quitter EDF ? Les réponses à cette épineuse question sont à découvrir dans cet article.

fournisseur d'électricité

EDF : un fournisseur d’électricité incontournable ?

Fondé en 1946 suite à la nationalisation de l’électricité et du gaz à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, EDF est aujourd’hui un des premiers producteurs et fournisseurs d’électricité et de gaz au monde avec un chiffre d’affaires de plus de 75 milliards d’euros en 2015. Ce monopole sur le secteur de l’énergie en France prend définitivement fin en 2010 suite à la mise en place par l’Union Européenne d’un nouveau cadre pour le marché de l’électricité en France : il s’agit de la loi NOME.

Cette nouvelle législation permet l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché de l’énergie, généralement qualifiés de fournisseurs alternatifs d’électricité (et de gaz). Ils sont aujourd’hui une petite dizaine en France parmi lesquels on compte Direct Energie, Happ-e, Planète Oui, Energem, Lampiris, Engie, Enercoop et Alterna. Pourtant EDF demeure le premier fournisseur d’électricité en France (avec environ 88% de parts de marché) et ses concurrents sont bien souvent assez peu connus du grand public. C’est pourquoi il est essentiel de se poser la question aujourd’hui : faut-il quitter EDF ?

Comparatif des offres en électricité et en gaz – peut-on réduire sa facture d’électricité ?

Grands types d’offres de fourniture d’électricité

Avant de se lancer dans une comparaison des différentes offres en électricité disponibles sur le marché français, il est important de savoir qu’il existe trois grands types d’offres de fourniture d’électricité :

  • Les tarifs réglementés de l’électricité : seulement proposés par EDF (hausses de prix régulières)
  • Les offres à prix fixes sur toute la durée du contrat (1 à 3 ans)
  • Les offres à prix indexé : garantissent un pourcentage de réduction sur le prix du kWh ou de l’abonnement par rapport aux tarifs réglementés

Les différentes offres d’EDF en électricité et en gaz

EDF propose deux offres différentes pour ce qui est de l’électricité :

  • Le tarif bleu : le tarif réglementé de vente d’électricité est défini par les pouvoir publics et connaît des hausses régulières de façon à couvrir les coûts de production d’électricité
  • L’offre de marché : il s’agit de l’offre renouvelable d’EDF qui vise à favoriser la transition énergétique en utilisant des sources d’énergie renouvelable et en finançant le programme de recherche PREVINERGY d’EDF.

À noter qu’il est possible, tant pour l’offre Tarif Bleu que pour l’offre de marché d’opter pour l’abonnement de base ou pour l’abonnement en heures pleines heures creuses. Voici ci-dessous les grilles tarifaires de l’offre Tarif Bleu indiquant le prix de l’abonnement et du kWh :

grilles-tarifaire-tarif-bleu-edf

Source : Grilles tarifaires Tarif Bleu d’EDF

Pour ce qui est du gaz, EDF propose une offre intitulée Avantage Gaz d’EDF qui garantit que le prix du kWh (HT) de gaz n’augmente pas pendant les quatre ans à venir, qu’il peut même baisser en cas de diminution du tarif réglementé de vente de gaz et que toute baisse est définitivement acquise sur quatre ans. Pour obtenir les tarifs, il est nécessaire de renseigner votre code postal ainsi que votre ville de résidence, mais il a été observé que l’offre n’est pas réellement intéressante pour les petits consommateurs.

Les offres des fournisseurs alternatifs

Si vous souhaitez comparer rapidement les différentes offres proposées par les fournisseurs d’électricité sur le marché français, n’hésitez pas à consulter notre comparatif électricité et notre comparatif gaz.

Si vous souhaitez vous pencher sur la question de façon un peu plus détaillée, voici quelques informations utiles sur la compétitivité des différentes offres disponibles. Le fournisseur alternatif Direct Energie possède une des gammes les plus intéressantes avec une offre Directe comprenant une réduction de 5% sur le prix de l’électricité par rapport aux tarifs réglementés et une baisse de 8% sur l’offre 100% en ligne (qui requiert cependant une bonne maîtrise d’Internet puisqu’on ne peut pas contacter le service client par téléphone). Une offre « Pur jus » 100% renouvelable fait concurrence à l’offre de marché d’EDF.

offres-direct-energie

Happ-e by Engie propose une offre 100% en ligne de 8% moins chère que le tarif réglementé, cette offre est assez similaire à l’offre « Online » de Direct Energie et est une des plus compétitives – mais là encore, il faut être à l’aise avec le 100% en ligne. L’offre de Planète Oui est centrée sur du 100% renouvelable et propose une réduction de 20% sur l’abonnement par rapport aux tarifs réglementés, à condition d’effectuer votre auto-relève chaque mois.

planete-oui

Energem propose une offre 100% verte mais au niveau des tarifs réglementés tandis qu’aux mêmes conditions, Lampiris propose une réduction de 6% par rapport aux tarifs réglementés. Alterna est un fournisseur qui propose quant à lui des prix compétitifs sur le gaz mais beaucoup moins sur l’électricité.

Des offres plus compétitives, mais selon quels critères ?

Comment éviter les hausses de prix

Pour éviter les hausses de prix suivant les hausses des tarifs réglementés du marché français, il est possible d’opter pour les offres à prix fixes. C’est par exemple une solution que proposent Direct Energie (offre Horizon électricité) et Lampiris. Cependant ces offres ne peuvent être compétitives qu’en cas de hausse des prix de l’électricité, sans compter que ces offres portent sur le prix HT.

Privilégier les énergies renouvelables

Si vous souhaitez privilégier les offres 100% renouvelables, les fournisseurs alternatifs proposent les offres les plus compétitives, en particulier Lampiris et Planète Oui avec une réduction de 20% sur les abonnements par rapport aux tarifs réglementés. Energem fait par ailleurs preuve de beaucoup de transparence quant à la provenance de l’électricité fournie aux consommateurs, ce qui peut aussi être un critère déterminant.

Adeptes des procédures simplifiées et d’un service client performant

Pour ce qui est de la simplicité des procédures, que certains redoutent parfois, EDF paraît être le fournisseur d’électricité et de gaz aux procédures les plus simplifiées – mais peut-être est-ce dû également à la force de l’habitude. Direct Energie dispose également de procédures simples et intuitives. Concernant le service client, c’est avant tout les grands fournisseurs comme EDF ou Direct Energie qui disposent des services clients les plus performants.

électricité éoliennes

Quelques astuces pour bien choisir son fournisseur d’électricité

Il est bien évidemment essentiel de choisir son futur fournisseur d’électricité en fonction de son profil de consommation. Vous avez d’ailleurs la possibilité de réaliser des estimations sur plusieurs sites de fournisseurs alternatifs, à l’image de Direct Energie, Happ-e ou encore Lampiris qui mettent à votre disposition des simulateurs de consommation d’énergie.

Globalement, il ressort de cette enquête que les fournisseurs alternatifs proposent des prix généralement plus compétitifs qu’EDF, même si les procédures et le service clients sont parfois moins intuitifs ou accessibles pour le consommateur. Leur valeur ajoutée se retrouve également dans des offres 100% vertes souvent plus attractives que l’offre de marché d’EDF. Faut-il quitter EDF ? Et bien ça se discute… Préférez-vous conserver vos habitudes de consommation, faire des économies d’énergie ou favoriser la transition énergétique ? Votre réponse peut être un élément déterminant dans le choix de votre futur fournisseur d’électricité.

achat groupé électricité

Enquête : achat groupé d’électricité, bonne ou mauvaise option ?

Par Guillaume, le 10/11/2016

Avez-vous déjà entendu parler des achats groupés d’électricité ? Il s’agit d’une démarche généralement initiée par des associations de consommateurs telles que l’UFC Que Choisir, qui ont entrepris de lutter contre la hausse des prix de l’électricité et des autres énergies telles que le gaz naturel et le fioul. Dans le contexte d’un marché de l’énergie nouvellement ouvert à la concurrence en France, des actions groupées deviennent possibles pour obtenir des tarifs plus attractifs que les tarifs réglementés pratiqués par le leader EDF. Découvrez les avantages et limites de ces actions d’achat groupé d’électricité.

Achat groupé d’électricité : le marché de l’énergie en France

achat groupé électricité

Il est nécessaire de disposer de quelques éléments de contexte afin de bien comprendre les tenants et aboutissants de ces achats groupés d’électricité. Fondée en 1946 et suite à la nationalisation de l’électricité et du gaz à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, EDF bénéficie d’une situation de monopole pendant plus d’un demi-siècle. Ce n’est qu’au début des années 2000 que, sous l’impulsion de l’Union Européenne, le marché de l’énergie en France s’ouvre à la concurrence.

C’est pourquoi de nouveaux acteurs – on les appelle les fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz – ont récemment fait leur apparition dans l’Hexagone. Ces fournisseurs alternatifs proposent souvent des offres plus compétitives que celles d’EDF, qui demeurent liées aux tarifs réglementés par les pouvoirs publics et qui connaissent des hausses régulières. Au contraire, la concurrence propose des offres à prix fixe sur la durée du contrat, des offres tournées vers les énergies renouvelables ou encore des offres comprenant une réduction sur le prix du kWh ou le prix de l’abonnement par rapport aux tarifs réglementés. En fonction du profil de consommation de chacun, il est parfois plus avantageux de faire appel à un fournisseur alternatif. Les fournisseurs alternatifs les plus connus sont :

fournisseur électricité

C’est dans ce contexte relativement nouveau d’ouverture à la concurrence que les associations de consommateurs et autres associations de défense des plus démunis (telles que l’UFC Que Choisir ou l’association Aurore) ont décidé d’accroître la concurrence entre les différents acteurs du marché. L’objectif est bien entendu d’obtenir les meilleurs prix pour l’électricité et le gaz pour les consommateurs et une des stratégies mises en place par ces organisations consiste à réaliser des achats groupés d’électricité.

Lutter contre les hausses de prix de l’énergie

Ces démarches ont lieu dans un contexte où 56% des ménages affirment souffrir du froid chez eux et où 78% sont préoccupés par leurs dépenses d’énergie. L’objectif de ces achats groupés d’électricité est de concurrencer durablement le tarif réglementé d’EDF, en hausse de 27% depuis 2011, et de bénéficier de la baisse récente des prix sur les marchés de gros, qui ne se reflète pas dans les offres proposées aux consommateurs.

En ce qui concerne le gaz, on constate une forte augmentation du prix moyen du gaz naturel par ménage (abonnement annuel au tarif base) comme le montre le graphique ci-dessous :

prix-du-gaz

Enfin, pour ce qui est du fioul (on compte en France plus de 4 millions de ménages chauffés au fioul), les tarifs ont progressé de plus de 6% entre janvier et juin 2016. On constate donc une hausse globale des prix de l’énergie en France, tant pour l’électricité que pour le gaz naturel ou le fioul. Certains organismes ont donc décidé d’alerter les consommateurs et de leur donner les moyens de lutter contre ces hausses de prix. La solution selon eux : se regrouper pour payer moins.

Achat groupé d’électricité : comment ça marche ?

En quoi consiste un achat groupé d’électricité ? Prenons l’exemple de l’action menée par l’UFC Que Choisir entre juin et septembre 2016. L’association de consommateurs a en effet lancé l’opération « Energie moins chère ensemble » qui consiste à mettre en concurrence les différents acteurs du marché via un système d’enchère inversée (le moins disant l’emporte). L’UFC Que Choisir a donc adressé un cahier des charges aux fournisseurs d’électricité et de gaz présents sur le marché afin d’obtenir les meilleures offres possibles pour le gaz et l’électricité.

achat-groupe-que-choisir

Source : choisirensemble.fr

Les offres lauréates (gaz et électricité) sont ensuite envoyées aux consommateurs ayant participé à l’opération, qui peuvent choisir ou non d’y souscrire. L’UFC Que Choisir garantit par ailleurs aux consommateurs une sécurité juridique au travers de conditions contractuelles sûres.

Autres opérations d’achat groupé d’énergie

Ces initiatives d’achat groupé d’énergie connaissent un engouement croissant selon un article du Figaro paru en avril 2016. L’association Familles de France avait par exemple organisé une opération similaire d’achat groupé d’électricité en 2015 ayant recueilli plus de 66 000 pré-inscriptions. Il en avait résulté des rabais allant de 8 à 14% par rapport aux tarifs réglementés.

L’UFC Que Choisir a quant à elle organisé en 2015 une opération sur les prix du fioul testée sur quatre régions (Alsace, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes). Voici les résultats de l’opération en question :

  • 30 fournisseurs locaux participant à l’opération sur les 250 contactés
  • 15 fournisseurs retenus suite à l’évaluation des offres proposées
  • 2600 consommateurs inscrits à l’opération
  • 850 consommateurs ayant finalement souscrit à l’offre
  • Economies moyennes allant de 48 à 63 euros sur le remplissage d’une cuve de fioul

achat groupé énergie

Avantages et limites de l’achat groupé d’énergie

Ces démarches d’achat groupé d’électricité, de fioul ou de gaz naturel présentent de nombreux avantages et parviennent effectivement, via la mise en concurrence des différents acteurs du marché, à faire baisser les prix de l’énergie et à obtenir des offres plus compétitives pour les consommateurs. Cela permet également de faire prendre conscience aux 48% de consommateurs qui ignorent encore qu’ils peuvent changer de fournisseur d’électricité qu’il existe des fournisseurs alternatifs.

Cependant, les achats groupés d’énergie connaissent encore certaines limites :

  • Peu de consommateurs sont sensibilisés à ces démarches
  • Peu de fournisseurs acceptent de jouer le jeu de l’enchère inversée (30 sur les 250 contactés pour l’opération sur le fioul)
  • Parfois moins de la moitié des consommateurs ayant participé à l’opération finissent par souscrire à l’offre retenue (beaucoup de décrochage)
  • Les économies réalisées sont parfois trop peu conséquentes au regard des efforts mobilisés

En conclusion de cette enquête, il apparait que les achats groupés d’énergie peuvent être un levier efficace pour faire baisser les prix de certains fournisseurs, qu’il s’agisse d’EDF ou de fournisseurs alternatifs. Cependant ce sont encore aujourd’hui des initiatives trop peu connues du grand public, dans la mesure où nombreux sont ceux qui ignorent jusqu’à l’existence des fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz naturel. Par ailleurs il est nécessaire de mobiliser des moyens conséquents afin de pouvoir réaliser de telles opérations, qui sont à la fois coûteuses et complexes en matière de logistique. Une chose est sûre cependant, les achats groupés d’électricité ou de gaz naturel seront de plus en plus intéressants financièrement parlant à mesure que le nombre des consommateurs participant à ces opérations augmentera. Alors, tenté(e) par un achat groupé d’énergie ?