• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne

ERDF change de nom et devient Enedis

Par Guillaume, le 19/06/2016

ERDF est une filiale à 100 % de sa maison mère, EDF depuis 2008. Pour se démarquer de celle-ci, ses dirigeants ont récemment décidé de changer son nom et sa marque. La nouvelle a été annoncée officiellement au Salon des maires et des collectivités locales à Paris le 31 mai dernier, elle s’appellera désormais Enedis, mais gardera toujours sa signature « L’électricité en réseau ».

Un changement pour se différencier de la concurrence

EnedisPour éviter la confusion avec la prononciation d’EDF et d’ERDF et surtout répondre aux exigences du régulateur de l’énergie ou CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), ERDF avait déjà changé de logo en juin 2015. Mais le régulateur n’était pas convaincu des évolutions présentées par la suite. L’entreprise a donc été obligée de changer complètement de nom et d’identité visuelle pour se différencier. C’est ainsi que Enedis est né, il sera désormais le nouveau nom qui s’affichera sur les 1 000 sites, 25 000 véhicules et 500 000 vêtements et accessoires des 38 000 employés de l’entreprise. Vous le verrez même pendant le Tour de France cycliste qui se déroulera en juillet puisque ERDF est l’un des partenaires officiels, le logo sera imprimé sur le dossard de chaque coureur.

Mais… un changement au mauvais moment

Même si ERDF a essayé de conserver son identité depuis des années en modifiant tout simplement de logo avec un nouveau graphisme l’année précédente, l’entreprise a été contrainte de respecter le règlement imposé par le régulateur de l’énergie : c’est d’utiliser un autre nom commercial plus différent qu’EDF. Ainsi, ERDF change enfin de nom et devient Enedis. Mais ce changement de marque survient au mauvais moment, car le secteur de l’électricité est en pleine transformation depuis 2015. L’année dernière a été plutôt agitée avec le vote de la loi de transition énergétique, l’apparition des nouvelles régions administratives, et la réorganisation territoriale… Face à ce bouleversement, ERDF devra vite assurer son réseau de distribution en renforçant le raccordement à son réseau des éoliennes ou des parcs solaires, en venant en aide aux collectivités locales pour le développement de leurs projets énergétiques, et en participant au déploiement des 7 millions de points de chargement de véhicules électriques avant l’année 2030. La nouvelle marque Enedis devra donc acquérir au plus vite la confiance des consommateurs, surtout dans le cadre du déploiement des 35 millions des nouveaux compteurs communicants Linky prévus dans les années qui suivront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *