• Je sélectionne mon projet
  • Je sélectionne un partenaire
  • Je fais ma demande en ligne
choisir son fournisseur électricité

Comment choisir le meilleur abonnement à l’électricité ?

Par Guillaume, le 29/06/2020
Choisir un abonnement à l’électricité n’est pas une mince affaire : les fournisseurs sont nombreux, les offres très variées et les tarifs parfois obscurs à décrypter. Dans cet article, nous vous expliquons comment choisir l’abonnement à l’électricité le plus adapté à vos besoins.

Comment se décompose le tarif de mon abonnement EDF, Engie, Eni ?

Les tarifs EDF (et ceux des fournisseurs alternatifs) se décomposent ainsi : prix de l’abonnement ; prix du kWh. Le prix de l’abonnement représente la part fixe que vous paierez tous les mois à votre fournisseur, quelle que soit votre consommation. Votre consommation est ensuite calculée en kWh, que vous paierez au prix affiché. L’abonnement à l’électricité n’est pas, en effet, une formule “tout illimité” : votre consommation a un impact sur votre facture, un impact qui peut être très important si vous ne surveillez pas un minimum votre utilisation de l’électricité (ou si votre logement est mal isolé).

La mensualisation pour lisser son budget électricité sur l’année

La consommation d’électricité a tendance à être plus importante en hiver (chauffage, confection de davantage de plats chauds, baisse du temps d’ensoleillement…). Pour vous éviter une grosse différence dans vos factures, il existe une solution : la mensualisation. Au lieu de payer pour votre consommation exacte tous les mois, vous payez un forfait mensuel qui est toujours le même. Le relevé de compteur annuel viendra régulariser votre facture, et vous rembourser le trop-perçu le cas échéant (il est rare que l’estimation faite par le fournisseur soit sous-estimée).

Tarif indexé, fixe ou ajustable : qu’est-ce que ça change ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des différents types de tarification. En pratique, qu’est-ce que cela change ? Cela va définir si les tarifs que vous contractez vont être amenés à changer, et sous quelles modalités : tarif fixe : comme son nom l’indique, cette tarification vous permet d’être sûr que les tarifs annoncés ne changeront pas (pendant une durée généralement d’un à trois ans) ; tarif indexé : le tarif de l’abonnement et du kWh sont indexés au tarif réglementé de vente (TRV). Vous paierez donc -5, -10, -15 % de celui-ci… En contrepartie, votre tarif est soumis à des évolutions (et potentiellement des augmentations) régulières ; tarif ajustable : le tarif de l’abonnement ou du kWh pourra être baissé si le TRV diminue. Faites donc attention, lorsque vous ferez votre choix, à souscrire une offre à une tarification qui vous convient !

Abonnement à l’électricité verte, qu’est-ce que ça change ?

Nous pouvons d’ores et déjà vous dire ce que cela ne change pas : l’électricité que vous consommez chez vous, qui reste la même quel que soit votre fournisseur puisque le réseau est commun. Est-ce que cela signifie pour autant que les abonnements à l’électricité verte relèvent de la publicité mensongère ? Certainement pas. Grâce au système des Garanties d’origine, les kWh que vous consommez sont réinjectés dans le réseau commun sous forme d’énergie d’origine renouvelable. Votre abonnement vous permet donc de contribuer au développement des énergies propres et à l’accroissement de l’électricité d’origine renouvelable dans le mix énergétique français. Attention, cela ne veut néanmoins pas dire que tous les fournisseurs qui proposent des abonnements verts sont des exemples de l’écologie. Tout dépend des projets qu’ils financent, de leurs sources d’approvisionnement… C’est pourquoi Greenpeace publie ici un classement annuel des fournisseurs en fonction de leur degré d’écoresponsabilité, pour que vous puissiez faire votre choix de manière éclairée.

Suis-je toujours gagnant si je prends un abonnement heures pleines/heures creuses ?

Non : la tarification heures pleines/heures creuses vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels durant les plages horaires creuses… Mais la contrepartie est que vous paierez plus cher vos kWh durant les heures pleines (qui sont généralement les plus commodes). Renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir quelles sont vos heures pleines et creuses afin de savoir si cela sera avantageux pour vous. Regardez aussi quelles sont les possibilités de vos gros appareils électroménagers : certains peuvent être programmés pour se lancer de manière différée, pratique si vous n’êtes pas là lors des heures creuses.

Le meilleur outil pour choisir un abonnement à l’électricité qui vous correspond : le comparateur en ligne

Pour choisir l’abonnement le moins cher en fonction de votre consommation, mieux vaut utiliser un comparateur en ligne. Vous devrez y renseigner votre consommation habituelle (ou certaines informations sur votre logement et vos habitudes de consommation, si vous n’avez pas cette information). Faites néanmoins attention à ne pas utiliser un comparateur affilié à un fournisseur d’énergie en particulier afin d’obtenir un résultat impartial. Le gouvernement dispose d’un outil à cet effet que vous pourrez retrouver sur cette page. Maintenant que vous savez tout sur les abonnements à l’électricité, il ne vous reste plus qu’à souscrire l’offre de votre choix en contactant le fournisseur souhaité !
contrat électricité

Déménagement : Comment gérer son contrat d’électricité ?

Par Guillaume, le 10/11/2016

Comment gérer votre contrat d’électricité en cas de déménagement ?

Il y a tellement de choses à penser lorsque l’on déménage : faire les cartons, nettoyer l’appartement, faire appel à des déménageurs, s’assurer que le futur logement est bien libre, ne pas oublier le chat… Et parmi toutes ces pressantes priorités, il est essentiel de s’occuper de son contrat d’électricité. Un déménagement constitue d’ores et déjà un contexte suffisamment stressant, inutile de vous rajouter les complications dues à une coupure d’électricité… Même si l’éclairage à la bougie possède un charme indéniable.

 

contrat électricité

 

Car en effet, il existe plusieurs erreurs à ne pas commettre concernant votre contrat d’électricité lorsque vous déménagez :

  • Oublier de clôturer le contrat d’électricité de votre ancien logement
  • Oublier de souscrire un contrat d’électricité pour votre nouveau logement, au risque de vous exposer à une coupure d’électricité
  • Vous tromper de compteur lorsque vous voulez procéder au relevé du compteur de votre ancien ou de votre futur logement
  • Ne pas rassembler toutes les informations nécessaires lorsque vous contactez votre fournisseur d’électricité afin de clôturer ou de souscrire un contrat d’électricité

Les informations à rassembler avant de contacter votre fournisseur d’électricité, qu’il s’agisse d’EDF ou d’un fournisseur alternatif, sont les suivantes : votre relevé de compteur, vos coordonnées (nom, prénom, adresse complète etc.) ainsi que le nom de l’ancien occupant du logement si vous le connaissez.

Démarches à entreprendre pour votre ancien logement

Avant de quitter votre logement, il est important de contacter votre fournisseur d’électricité quelques jours à l’avance (une semaine, pour faire les choses correctement) afin de le prévenir de la date de votre déménagement et de votre volonté de résilier votre contrat d’électricité à cette date précise pour ce logement.

Lorsque vous contactez votre fournisseur d’électricité, vous avez donc besoin de lui communiquer :

  • Vos coordonnées (nom, prénom, adresse complète…)
  • La cause de votre départ
  • La date à laquelle vous souhaitez résilier votre contrat
  • Votre relevé de compteur

Il est important de spécifier la raison de votre départ car le déménagement est une cause légitime de rupture du contrat. Ainsi votre fournisseur d’électricité ne peut pas vous imposer des pénalités de résiliation dans ce cas de figure. Suite à cette prise de contact, vous devriez recevoir par courrier ou par mail une confirmation de résiliation de votre contrat d’électricité.

déménagement contrat électricité

Démarches à entreprendre pour votre nouveau logement

Avant d’emménager dans votre nouveau logement, nous vous recommandons environ deux semaines avant votre déménagement de commencer à vous renseigner sur les différentes opportunités qui s’offrent à vous. Autrement dit d’étudier les offres des fournisseurs d’électricité qui correspondent le mieux à votre nouveau logement. Une telle recherche comparative vous permettra de gagner du temps lorsque vous aurez emménagé dans votre nouveau logement et que vous souhaiterez souscrire un contrat d’électricité.

Lorsque vous emménagez dans votre nouveau logement, il existe deux cas de figure. Soit le compteur d’électricité du logement en question n’a pas encore été mis en service (si c’est un logement neuf par exemple), soit il a déjà été rattaché à l’électricité. Dans le premier cas, il vous faut contacter le fournisseur d’électricité de votre choix et spécifier que le compteur n’est pas encore ouvert. Vous souscrivez donc un contrat d’électricité auprès de votre fournisseur qui va procéder (par l’intermédiaire de la société ENEDIS) à la mise en service de votre compteur d’électricité. Il faudra prévoir un rendez-vous pour la mise en service du compteur et les délais peuvent varier entre une semaine et quinze jours environ.

Dans le second cas de figure, il vous suffit de contacter le fournisseur de votre choix, d’annoncer que vous souhaitez souscrire un contrat d’électricité en précisant l’adresse du logement, le nom de l’ancien occupant et le relevé de compteur à la date de votre emménagement. Vous évitez ainsi tout risque de coupure d’électricité.

L’occasion rêvée de réduire votre facture d’électricité

Le fait de changer de logement est l’occasion rêvée pour réaliser une petite étude de marché et parcourir les offres proposées tant par EDF que par d’autres fournisseurs alternatifs d’électricité. Il en existe plusieurs tels que Direct Energie, Planète Oui, Happ-e ou encore Engie. N’hésitez pas à comparer les offres de ces différents fournisseurs d’électricité grâce à notre comparatif en ligne de contrats d’électricité :

 

comparatif contrat électricité

 

Cette démarche ne doit pas être négligée car les fournisseurs alternatifs peuvent parfois, en fonction des caractéristiques de votre logement, proposer des offres plus intéressantes d’un point de vue financier que les offres d’EDF.

Contacter le fournisseur d’électricité de votre choix

Vous souhaitez contacter un fournisseur d’électricité en particulier ? Voici toutes les coordonnées et horaires d’ouverture des fournisseurs d’électricité évoqués ci-dessus :

  • EDF: vous pouvez joindre EDF par téléphone au 09 69 32 15 15 du lundi au samedi de 8h à 21h (service gratuit + prix d’appel) ou en remplissant directement un formulaire en ligne pour souscrire un contrat d’électricité

 

  • Direct Energie : si vous n’êtes pas encore client, vous pouvez demander à ce que ce fournisseur vous rappelle afin de poser vos questions ; si vous êtes client en revanche, vous pouvez appeler le 09 70 80 69 69 du lundi au samedi entre 9h et 19h.

 

  • Happ-e : ce fournisseur vous répond sous 48h si vous le contactez par mail ou vous pouvez utiliser le chat en ligne pour recevoir une réponse immédiate

 

  • Engie: Vous pouvez contacter ce fournisseur du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 13h au 09 69 39 99 93

Nous vous souhaitons bon courage pour votre déménagement et n’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement au 02 90 22 53 59 entre 9h et 19h ou par mail via notre formulaire de contact.

compteur d'électricité

Comment ouvrir son compteur EDF : démarches et coordonnées

Par Guillaume, le 10/11/2016

Lorsque l’on emménage ou que l’on déménage dans un nouveau logement, il faut absolument se poser la question de l’électricité. Quelles sont les démarches pour ouvrir son compteur EDF, comment souscrire à un contrat d’électricité, quel contrat d’électricité choisir, auprès de quel fournisseur… il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici en quelques mots les coordonnées et les démarches à entreprendre pour ouvrir votre compteur EDF.

compteur d'électricité

Avant d’ouvrir votre compteur EDF, bien cerner votre situation

Avant de penser à ouvrir votre compteur EDF, il faut vous assurer que votre nouveau logement est bel et bien rattaché à un compteur EDF ! Car en effet, si vous avez fait construire ou que vous emménagez dans un logement neuf, ce dernier ne dispose peut-être pas encore de l’électricité. Il vous faut dans ce cas souscrire à un contrat d’électricité auprès d’EDF, qui va sous-traiter au gestionnaire de réseau ENEDIS (anciennement ERDF) l’ouverture de votre compteur d’électricité. A noter que tous les fournisseurs d’électricité (EDF ou des fournisseurs alternatifs) passent par ENEDIS pour les ouvertures de compteurs d’électricité (les délais et frais de mise en service sont donc identiques quel que soit le fournisseur).

Dans le cas où votre logement dispose bien d’un compteur d’électricité, il vous suffit simplement de souscrire à un abonnement d’électricité auprès d’EDF et cela vous évite bien entendu les coûts et les délais relatifs à la mise en service d’un compteur d’électricité.

Ouvrir son compteur EDF : les démarches étape par étape

Pour souscrire à un abonnement d’électricité, vous pouvez contacter EDF par téléphone au 09 69 32 15 15 du lundi au samedi de 8h à 21h (service gratuit + prix d’appel). Il est également possible de remplir directement un formulaire en ligne pour souscrire à un contrat d’électricité auprès d’EDF. Il est cependant recommandé de les contacter par téléphone dans l’éventualité où vous auriez des questions à poser à votre conseiller EDF. Quoi qu’il en soit, dans les deux cas de figure, voici les informations que vous devrez rassembler avant de contacter EDF pour ouvrir votre compteur d’électricité :

  • Vos informations personnelles : nom, coordonnées etc.
  • Le PDL (numéro de Point De Livraison) qui s’affiche sur le compteur de votre logement
  • Le nom de l’ancien occupant du logement si vous le connaissez
  • Votre RIB pour procéder au prélèvement automatique

Votre compteur EDF est ouvert dès lors que vous aurez sélectionné l’offre qui vous conviendra le mieux. Mais encore faut-il connaître les offres en question et avoir bien évalué leurs points forts et leurs points faibles.

compteur électricité

Contrats d’électricité EDF : lequel choisir ?

Evidemment, pour pouvoir ouvrir son compteur EDF, il faut avoir choisi à quelle offre on souhaite souscrire. Il existe deux alternatives chez EDF :

  • Tarif Bleu : tarif réglementé par les pouvoirs publics (le kWh est toujours au même tarif quel que soit le jour et l’heure de consommation)
  • Offre de marché : elle permet de contribuer à la transition énergétique et d’acheter de l’électricité d’origine renouvelable

Mais il faut également savoir qu’EDF n’est pas la seule option qui existe ! En effet de nombreux fournisseurs alternatifs tels que Planète Oui ou encore Direct Energie proposent aussi des offres très concurrentielles et parfois même plus avantageuses que celles d’EDF.

Souvent par manque d’information ou par simple habitude, on se tourne naturellement vers EDF pour ouvrir notre compteur d’électricité. Mais il est important de savoir que d’autres offres existent, parfois même plus intéressantes du point de vue des coûts engagés. Afin de découvrir ces fournisseurs alternatifs d’électricité, de consulter leurs offres et de les comparer entre elles, n’hésitez pas à jeter un œil à notre comparatif !